Home >Chapters > Paris> CR décembre 2005

Chapitre Parisien
Compte-Rendu Réunion Décembre 2005

English summary

Our second meeting focusing on handheld console development was a real success. The audience of great quality had been teased by our first meeting and came with their own questions.
We discussed issues about technology (mostly around the WiFi features of both the Sony PSP and the Nintendo DS), specific game design for handheld devices, game production and budget, and other publishing issues.
The discussion was following by a convivial dinner until late at night.

 

Les Photos

Pour accéder aux photos, suivez ce lien. Pour compléter une légende, envoyez un email ici.

Le Débat

Avantages et inconvénients de développer sur les nouvelles consoles portables (2/2)

Intervenants

I Technologie : le wifi sur console portable
II Habitudes de jeu et game design.
III Edition
IV Production
V Marché, business

I Technologie : les difficultés rencontrées

Ces contraintes traduisent la volonté des constructeurs de faciliter les connexions entre joueurs.

II Habitudes de jeu et game design.

La console portable permet la fusion du meilleur du multiplayer console et PC.

Comme pour les jeux PC, chacun possède son écran, donc pas de split screen. Et comme pour les consoles, chacun peut jouer sur son fauteuil et non assis sur une chaise inconfortable comme sur PC. Il faut notamment réfléchir sur la représentation du joueur lorsque chacun a son écran.

Opportunités de Game Design sur NDS ET PSP

III Edition  

IV Production

V Marché, Business

•  Sony vise très clairement le public des des joueurs de PS2, principalement des hommes donc, ayant tout de même les moyens de débourser 250€, ce qui n'est pas donné.

•  Evolution du marché : un effondrement des ventes en novembre. On a évoqué les chiffres de ventes catastrophiques. En novembre 2005, on aurait vendu -40% par rapport à novembre 2004. Mais personne ne s'accorde sur les raisons. Piratage ? Attentisme pour la Next Gen  ? Prix ?

•  Un pricing dissuasif ? Un jeu à 60 ou 70 € ne constitue-t-il pas un seuil psychologique infranchissable pour l'acheteur impulsif ?

Quelques chiffres :

Faites-nous part de vos commentaires et réactions sur le forum : un thread leur est dédié !